Le cadastre apporte des indications sur la fortune foncière personnelle de vos ancêtres mais aussi sur l'histoire des maisons. Il offre une vue synthétique qui s’inscrit dans la durée, à l’inverse des documents notariés. Quant au fonds des hypothèques, il permet de prolonger la recherche vers les fonds notariés ou judiciaires, et d’obtenir la description précise des biens. Il est aussi un outil précieux pour une cousinade car il fournit les dates et lieux de naissance, parfois de décès, et d’habitation des descendants, si des terres sont restées dans la famille. Cette édition augmentée complète la démarche avec de nouveaux exemples, les dernières avancées Internet et des informations complémentaires sur le cadastre rénové des années 1930.

Utiliser le cadastre en généalogie (2e édition augmentée)

UGS : 978-2-35077-344-5
12,00 €Prix
  • En généalogie, la première chose que le cadastre vous apporte, ce sont des indications sur la fortune foncière personnelle de votre ancêtre : le type de biens qu’il possède (champs, bois, appentis, vignes, maisons, etc.), leur valeur, leur date d’achat ou de revente... Vous avez sous les yeux, en une seule page, toute une vie d’acquisition : est-il né pauvre et mort riche ou vice-versa ?

    Le cadastre offre une vue synthétique qui s’inscrit dans la durée, à l’inverse des documents notariés. Car un contrat de mariage ou un inventaire après décès donnent une vision de la situation à un moment précis, mais ne permettent pas de détecter les évolutions et les revers de fortune éventuels.

    Le cadastre apporte aussi des informations sur les maisons. C’est par lui que vous commencez si vous souhaitez connaître l’histoire de telle ferme, de telle demeure, parce que vous y vivez, ou qu’elle a appartenu à un aïeul.

    Car il vous la montre sur deux plans à plus d’un siècle d’écart, et des registres vous permettront de savoir à quand remontent les modifications.

    Enfin, le fonds des hypothèques, complexe mais riche d’informations, permet de prolonger la recherche vers les documents notariés ou judiciaires, et d’obtenir la description précise des biens. Il est aussi un outil précieux pour une cousinade car il fournit les dates et lieux de naissance, parfois de décès, et d’habitation des descendants, si des terres sont restées dans la famille.

    Cette édition augmentée complète la démarche avec de nouveaux exemples, les dernières mises à jour Internet et des informations complémentaires sur le cadastre rénové des années 1930.