Retrouver ses ancêtres savoyards ou niçois

Ce guide de généalogie est d'autant plus indispensable que la Savoie n’a été rattachée à la France qu’en 1860. Ce rattachement tardif a des incidences historiques bien sûr, mais aussi généalogiques : les archives à explorer ne sont pas toujours celles auxquelles l'historien des familles est habitué, les systèmes administratifs étaient différents et la langue utilisée n’était pas toujours le français. 

Retrouver ses ancêtres savoyards ou niçois

SKU : 978-2-35077-381-0
13,00 €Prix
  • La Savoie n’a été rattachée à la France qu’en 1860, en même temps que le comté de Nice qui appartenait à la Maison de Savoie depuis 1388. Ce rattachement tardif a des incidences historiques bien sûr, mais aussi généalogiques : les archives à explorer ne sont pas toujours celles auxquelles l'historien des familles est habitué, les systèmes administratifs étaient différents et la langue utilisée n’était pas toujours le français. Il régnait en effet une grande diversité linguistique dans les documents rédigés, même si un édit de 1532 imposait, en théorie, l'italien en Piémont et le français par delà des monts.

    L’ouvrage donne d’abord des rappels historiques et des précisions sur les noms de famille, car les bi-noms sont caractéristiques de ces pays montagneux où les déplacements étaient difficiles. Il aborde aussi le cas particulier du Val d’Aoste, où les archives sont souvent établies en français. Puis il mène le lecteur pas à pas à la découverte des systèmes locaux d’état civil et des registres paroissiaux, de l’organisation des cadastres ou de leurs équivalents, beaucoup plus anciens que dans le reste de la France actuelle, du tabellion et des fonds notariés, judiciaires, militaires... bref, de toutes les archives sur lesquelles s’appuie habituellement le généalogiste pour remonter son arbre et étoffer des biographies. Un guide par conséquent indispensable.