Retrouver le parcours d'un résistant

Sur la Résistance, née de façon spontanée hors des cadres politiques, militaires ou syndicaux traditionnels et par définition clandestine, les fonds documentaires sont aussi dispersés et multiples que les parcours individuels l’ont été. 

Compte tenu de la multiplicité des documents et des lieux de conservation, ce guide était indispensable : il vous indique où et comment chercher pour retracer au mieux le parcours individuel d'un Résistant ou d'un Français libre.

Retrouver le parcours d'un résistant

SKU : 978-2-35077-365-0
13,00 €Prix
  • Retracer le parcours d’un résistant ou d’un Français libre (Guide d’orientation dans les fonds d’archives)

    Sur la Résistance, née de façon spontanée hors des cadres politiques, militaires ou syndicaux traditionnels et par définition clandestine, les fonds documentaires sont aussi dispersés et multiples que les parcours individuels l’ont été.

    Les premiers dossiers de résistants constitués à la Libération, consultables au Service historique de la Défense, étaient ceux de « l’homologation » de services par le ministère des Armées. Mais seuls étaient pris en compte les engagements se rapprochant de ceux des combattants réguliers.

    En 1949 est créé le titre de Combattant volontaire de la Résistance attribué par le ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre, sur des critères plus vastes et sur la foi de plusieurs témoignages. Les dossiers correspondants sont conservés dans les services d’archives départementales.

    Les fonds émanant des forces du maintien de l’ordre, tout comme les archives judiciaires et pénitentiaires, apportent de précieux compléments.

    Enfin, d’autres dossiers ont été créés pour l’attribution d’une décoration (médaille de la Résistance française, médaille de la France libérée…).

    Compte tenu de la multiplicité des documents et des lieux de conservation, ce guide était indispensable : il vous indique où et comment chercher pour retracer au mieux un parcours individuel.

    Avec le parrainage de la Fondation de la Résistance et du Service historique de la Défense.

  • Historien et petit-fils de résistants, Fabrice Bourrée est chef du département AERI de la Fondation de la Résistance et responsable du Musée de la Résistance en ligne (museedelaresistanceenligne.org).

    Avec la collaboration de Frédéric Quéguineur, chargé d’études documentaires principal, responsable des fonds du bureau Résistance au Service historique de la Défense de 2013 à 2018.

    Avec une préface de Fabrice Grenard, directeur historique de la Fondation de la Résistance.