Près de 3 000 notices biographiques dans ce dictionnaire relié de 700 pages : une étude exhaustive sur le plus haut grade de la plus haute distinction française. Pour savoir qui l’a reçue et pourquoi. Ce dictionnaire considérable souhaite rendre hommage à ces hommes et femmes méritants et les faire connaître.

Livre d'occasion (retour librairie). 

Les Grand’Croix de la Légion d’honneur de 1805 à nos jours

UGS : 978-2-35077-135-9
49,00 € Prix normal
15,00 €Prix promotionnel
  • Près de 3 000 notices biographiques dans ce dictionnaire relié de 700 pages : une étude exhaustive sur le plus haut grade de la plus haute distinction française. Pour savoir qui l’a reçue et pourquoi.
    Créée par Napoléon Ier, la Légion d’honneur est dès l’origine composée de cinq grades dont la Grand’Croix est le plus élevé. Si la croix de chevalier de la Légion d’honneur a été distribuée, en deux siècles, à des centaines de milliers d’exemplaires, il n’en est rien du plus haut grade, la fameuse Grand’ Croix. Ses titulaires actuels peuvent sans conteste être considérés comme ayant contribué le plus, par leurs actes, à la gloire et au renom de leur pays, même si bien des Français retenus par l’histoire et bien des hommes politiques de renom n’ont pas obtenu cette haute distinction. 
    Fruit de plusieurs années de recherches aux Archives nationales, à la BNF, au Service historique de la Défense et dans les Centres culturels étrangers et les ambassades, ce dictionnaire considérable souhaite rendre hommage à ces hommes et femmes méritants et les faire connaître. En plus de 700 pages, il fournit l’état civil et les biographies détaillées des titulaires de la Grand’Croix nommés de l’origine (1805) à nos jours (y compris la promotion du 14 juillet 2009 prochain, qui y sera ajoutée avant le départ en impression !), avec leur état civil, les éléments de carrière justifiant leur élévation à la dignité de Grand’ Croix et la référence du décret de leur promotion. Il inclut aussi les titulaires étrangers, dont la liste n’avait jamais été présentée ; elle réserve bien des surprises et peut heurter certains lecteurs ignorant l’histoire diplomatique de la France sur ces deux derniers siècles. Il est enfin l’occasion de démontrer que, contrairement à une idée fréquemment colportée, la Légion d’honneur n’est pas galvaudée. À l’heure de la mondialisation, dans un monde en mutation, il était important de montrer qu’il y a toujours des valeurs qui marquent les hommes et les honorent.